Le Gouvernement – une facette essentielle du Jeu Cosmique

Le gouvernement est un pilier fondamental de la matrice de contrôle social dans notre réalité 3D locale. C’est un concept idéologique omniprésent dans ce Jeu galactique que nous expérimentons. Il en est une facette importante conçue pour faire l’expérience de la polarité, de la limitation et de la transgression des principes spirituels fondamentaux.

La croyance au gouvernement représente une boucle expérientielle MAJEURE qu’il faut absolument arriver à briser individuellement pour arriver à libérer sa conscience et conclure sa participation dans le Jeu Cosmique en cours dans notre Voie Lactée.

Le rôle du gouvernement est en partie de limiter l’expérience individuelle, et de contrôler la perception et la conscience des masses (tout comme la religion). Restreindre et réorienter (gouverner) les flux d’énergie naturels émanant des initiatives individuelles ou collectives est une autre de ses fonctions.

Le gouvernement promet une sécurité illusoire en échange de la confiscation du pouvoir individuel. Il favorise la dépendance ainsi que la mentalité de groupe.

Pour les incarnations les plus avancées, le gouvernement s’il est toléré en tant que concept manifesté devrait être limité à un rôle de coordination et de défense contre les agressions extérieures, sans pouvoir d’imposition quelconque. Le gouvernement devrait être à genoux devant les citoyens et avoir peur de ceux-ci, et non l’inverse. Si vous supportez le concept d’un gouvernement qui restreint la liberté, au profit de la sécurité par exemple, vous n’êtes pas près de quitter ce Jeu. La Liberté telle qu’elle existe au-delà du Jeu n’a rien à voir avec la liberté des peuples terrestres les plus ‘libres’.

Ici sur Terre, à l’insu des masses, les différents gouvernements sont en grande partie sous le contrôle des forces de l’invisible (qu’elles soient physiques, Terriennes ou non Terriennes, éthériques, astrales) par l’intermédiaire de l’architecture hiérarchique complexe des sociétés secrètes et dynasties familiales dominantes se transmettant le pouvoir de génération en génération depuis des milliers d’années, elles-mêmes sous le contrôle d’un réseau occulte exogène plus subtil. Ces lignées sanguines, ainsi que les sociétés secrètes agissant parallèlement sont le véhicule privilégié par les forces dominatrices régnantes pour maintenir la plèbe terrestre sous contrôle. Ce qui était autrefois un grand secret est bien documenté aujourd’hui grâce au travail collaboratif de nombreux chercheurs et érudits.

L‘objectif local des forces invisibles de l’ombre, à l’échelle de notre planète, est l’établissement d’une gouvernance mondiale à saveur socialiste qui sera entièrement sous le contrôle du réseau global de corporations appartenant à ces dynasties. Le résultat final anticipé est un collectif social planétaire fasciste au service de ces forces d’involution, régnant sur une population asservie, faible, docile et dépendante, ressemblant aux modèles de ‘1984’ et ‘Brave New World’. Nous sommes déjà à une étape transitionnelle vers cet objectif, assez similaire au modèle représenté dans la série ‘Hunger Games’. Les civilisations de ce secteur galactique tendent à suivre ce modèle collectiviste corporatif hautement hiérarchisé et dominé par l’Obscurité, selon les informations dont nous disposons aujourd’hui.

Chez les nations occidentales de notre époque, la démocratie est une façade, une illusion. Tous les partis susceptibles d’être élus sont financés et ultimement contrôlés par la main cachée qui contrôle le système financier international. Ils ont choisi ce système en Occident pour donner l’impression au peuple qu’il possède un certain pouvoir. Le seul pouvoir exercé est celui de choisir son maître, et encore, ce choix est illusoire. Voter, dans tous les cas, c’est céder son propre pouvoir à une autorité extérieure.

Beaucoup d’incarnations terrestres souhaiteraient éliminer la corruption, faire une révolution, ou améliorer le système de contrôle pour qu’il soit davantage à l’écoute du peuple, par exemple par l’établissement d’une assemblée constituante et d’un tirage au sort (comme proposé par Etienne Chouard par exemple). Bien que bien intentionnés, ils démontrent ainsi qu’ils croient toujours au concept mental de gouvernance extérieure implanté par les forces dirigeantes de cette planète ! Ils ne sont pas encore suffisamment matures pour réaliser que céder son pouvoir à une autorité extérieure, quelle qu’elle soit, c’est ouvrir la porte au contrôle de sa vie par cette autorité. Si vous acceptez d’être dirigé, même par une entité politique en apparence intègre et juste, puis subissez par la suite un abus d’autorité de la part de ce parti, alors vous n’avez AUCUNE excuse. Vous avez abdiqué votre pouvoir personnel au départ en le confiant à quelqu’un d’autre que vous. C’est pourquoi les incarnations les plus avancées tendent vers une philosophie libertaire ou anarchiste. Car le seul être vraiment Libre est celui qui est son propre maître.

De plus, il faut être naïf pour croire que les forces invisibles à l’œuvre dans les coulisses du pouvoir terrestre ne parviendraient pas à détourner les meilleurs efforts de créer un gouvernement juste et intègre. Toutes les révolutions de l’Histoire ont été instrumentalisées et détournées de leur objectif par ces forces.

revolution - avant et apres

 

Il existe d’autres façons de vivre en société que sous l’égide d’un gouvernement. Le problème de ceux qui clament qu’il n’y a pas d’autre solution pour vivre ensemble correctement est leur manque d’imagination en rapport à la création d’une réalité alternative. Vous pouvez créer des sociétés beaucoup plus évoluées en l’absence de gouvernement. De nombreux peuples indigènes sur différents continents ont fait l’expérience de sociétés opérant sans gouvernement. Comme leur paradigme social était incompatible avec le Nouvel Ordre Mondial en train d’être érigé, ils ont dû être éliminés par les puissances impériales colonisatrices au service de l’Obscurité.

Le gouvernement existe pour pallier à l’insécurité existentielle de ceux qui le contrôlent ET de ceux qu’il contrôle. Il existe aussi pour satisfaire la soif de contrôle et de domination de ceux qui aiment diriger la vie des autres. Il existe aussi parfois comme mécanisme d’extraction de l’énergie vitale d’une population d’individus, dans les régions galactiques fortement imprégnées par les ténèbres, comme c’est le cas ici sur Terre.

Certains gouvernements terrestres sont mieux que d’autres, cependant TOUS constituent une aberration spirituelle. L’abandon de la croyance au gouvernement est une étape cruciale sur le chemin de la reconquête de son pouvoir personnel.

 

* * *

 

Une structure favorisant le gaspillage

De par sa nature même, le gouvernement est associé au gaspillage. Le simple processus de transfert d’énergie d’un parti à un autre implique un gaspillage inévitable prenant différentes formes (ex : bureaucratie associée à la gestion des opérations et fonctions d’un état). Cette perte d’énergie pourrait en théorie être minimisée, mais ici sur Terre c’est l’inverse qui est manifesté. La raison en est que le gaspillage est une activité fortement encouragée par les forces dirigeantes de la planète car il est une composante essentielle de la quarantaine énergétique imposée à sa population. C’est aussi pourquoi l’endettement personnel ET institutionnel est tant valorisé par le système; cela maintient les gens prisonniers du système de contrôle.

 

Droite vs Gauche

La distinction entre gauche et droite est une illusion. La gauche, la droite, le centre, l’extrême gauche, l’extrême droite se battent tous pour une même cause : le contrôle sur VOTRE vie ! Tout le reste n’est que détail dans la façon d’exercer ce contrôle.

Il semble que les principaux acteurs du système sociopolitique actuel soient incapables d’envisager la réalité sous un autre angle que celui de l’axe droite-gauche. La terminologie droite-gauche associée à différents partis politiques est une illusion mentale vide de sens ; elle est constamment recrachée par les grands médias serviteurs de l’oligarchie afin de garder la population divisée dans son hypnose collective.

Ce paradigme ‘droite-gauche’ unidimensionnel a été mis en place pour garder la conscience populaire idéologiquement captive des réels pouvoirs obscurs qui contrôlent à la fois la droite et la gauche politique.

La droite, la gauche, le centre, l’extrême-droite et l’extrême-gauche peuvent être vues comme différents chemins offerts au peuple pour parvenir à une même finalité : l’asservissement progressif des masses via un système corporatif mondialisé contrôlant les ressources, l’énergie et chaque aspect de la vie individuelle.

 

Un aimant à psychopathes

Il est un fait bien documenté aujourd’hui qu’un pourcentage important de gens ‘puissants’, à la tête d’une corporation par exemple ou occupant une fonction politique majeure, sont des psychopathes ou sociopathes. Ils sont naturellement attirés par les positions qui leur confèrent un pouvoir sur les autres. On rapporte que 5% de la population terrestre est constituée de psychopathes ; or, ils sont surreprésentés dans les sphères du pouvoir. Cette réalité a toujours été présente au cours de l’Histoire, et explique pourquoi celle-ci se répète sans cesse. Toutes les formes de structure gouvernementale hiérarchisée attirent naturellement les psychopathes/sociopathes qui recherchent avidement les positions sociales leur permettant d’exercer un pouvoir sur les autres. Céder son pouvoir personnel à un gouvernement, qu’il soit démocratique, communiste, socialiste, monarchique, c’est ouvrir la porte à ces personnages déséquilibrés, et il n’existe pas de remède politique pour prévenir cette situation.

 

La domination politique des masses n’existe que grâce à leur soumission consentie :

tyrans et esclaves

 

L’impôt, un concept paternaliste régressif

Qui voudrait qu’un parent continue à gérer son argent même une fois adulte ? C’est exactement ce que font les gouvernements via les taxes et impôts. Tout ce que vous gagnez appartient d’abord à l’état, qui vous autorise à en conserver une partie. En fait, c’est beaucoup plus brutal que la gestion par des parents : on vous menace de la privation de votre liberté si vous refusez la tutelle forcée qu’est la confiscation (impôt) de vos avoirs.

Toute entité gouvernementale devrait pouvoir se financer par elle-même, en tant qu’organisme prétendant à la bienfaisance collective, par des dons uniquement. Sa performance et ses bons résultats seraient ainsi indispensables au maintien de son financement volontaire pouvant être interrompu par ses contributeurs à tout moment en cas de dérive. Le financement obligatoire de l’état par des citoyens enchaînés, via les taxes et les impôts, invite à la domination et ouvre la porte aux abus de toutes sortes par les forces prédatrices de ce monde.

Les Pouvoirs Obscurs ont remporté une victoire importante sur la conscience humaine en persuadant les consciences populaires de la légitimité des taxes et impôts. Un mécanisme étatique a été créé par lequel l’énergie des masses peut être aspirée afin d’accomplir les desseins souhaités par les vrais dirigeants du monde. L’Etat providence fut un leurre populaire servant à l’établissement de ce mécanisme d’extraction de l’énergie vitale.

La réalité socialiste moderne est une illusion colossale. Toutes ces histoires infiniment déboussolantes de fiscalité, taxes, cotisations, pensions, assurances, etc. constituent un délire collectif aux proportions gargantuesques . Une terminologie ridiculement complexe développée autour de ces constructions intellectuelles a produit un labyrinthe mental oppressant duquel la société moderne est totalement prisonnière. La libération passe par l’abandon psychologique de cette réalité sociale involutive, même si on y demeure lié physiquement par obligation (temporairement). Les incarnations qui avancent le plus rapidement abandonnent progressivement le système, jusqu’à ne plus conserver que des attaches minimales sur le plan pratique. Le plus important est le détachement psychique. Vous devez vous délester de ces concepts sociaux primitifs pour progresser vers la sortie du Jeu!

 

L’addiction au paradigme social dominant est la cause de la stagnation et du déclin, et rend IMPOSSIBLE tout changement réel

La vaste majorité des politiciens actuels sont incapables de faire avancer la société car ils sont tombés sous le joug du paradigme social dominant imposé par les dirigeants planétaires. Un paradigme social basé sur le CONTRÔLE des masses et individus dans chaque aspect de leur vie. Leur attachement à ce paradigme est aussi fort que la dépendance à l’héroïne. La population générale également est psychologiquement très dépendante et presque complètement assujettie à ce paradigme.

Un problème ne peut être solutionné à l’intérieur du même ensemble de paramètres qui en est à l’origine. Comme ils sont prisonniers d’une certaine perspective mentale stricte et étroite, obéissant à un ensemble de normes homogènes immobiles, les serviteurs du système sont les moins aptes à solutionner les problématiques les plus importantes de ce monde.

Ainsi, la biosphère continue sa marche vers l’extinction, alors que les serviteurs de l’Obscurité, qu’ils soient politiciens ou actionnaires du système oligarchique destructeur, s’interrogent sur la cause des problèmes planétaires et cherchent vainement une solution à l’intérieur du paradigme défaillant qui en est à l’origine. Le paradigme dominant, à l’échelle de la planète, ne va pas s’amender;  il va désespérément s’accrocher et aller jusqu’au bout de sa logique destructrice, jusqu’à la dissolution finale du paysage civilisationnel actuel.

 

* * *

Véhicule privilégié pour exprimer la polarité et le déséquilibre dans les mondes de basse vibration, cette forme-pensée collective de contrôle qu’est le gouvernement est incompatible avec l’Harmonie Supérieure et la Haute Vibration inhérentes aux Êtres matures et autonomes.

Il n’y a PAS de gouvernement dans les niveaux supérieurs de réalité (cinquième densité et plus) à l’origine de cette création temporaire qu’est notre matrice 3D locale. Profitons donc de notre présence éphémère ici-bas pour réaliser un maximum d’observations inestimables sur la nature de cette forme particulière d’involution de conscience, en attendant d’en être libérés totalement à l’heure venue du retour de notre âme en cinquième densité de conscience créatrice.

 

creation galaxie 5D